— Top Sites —




Partagez | 
 

 Une critique constructive d'une pièce de théâtre. [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Je suis
Invité


MessageSujet: Une critique constructive d'une pièce de théâtre. [solo]   Dim 6 Déc - 15:47

Ah ! Je me souviens que cet été, avant qu'on n'installe Arkham City, tu t'étais introduit dans un vieux théâtre du Bowery où on faisait une représentation de la Reine des neiges, pour les enfants. C'était plein à craquer et les affiches de cette compagnie étrange avaient fait en sortes que l'histoire de cette Reine maléfique soit adoucie et adaptée pour les mioches – histoire que Disney plagiera quelques années plus tard, comme ils savent faire aussi bien. Ils avaient retiré le ballet russe pour mettre cette bouse à la place et ça ne t'avait pas plu. Tu n'étais pas particulièrement fan des danses classiques mais tu avais un minimum de respect pour l'Art sous toutes ses formes. Et ce pseudo spectacle avec des costumes à petit budget, un piètre éclairage et un maquillage passablement pourri n'étaient pas tout acceptables : c'était censé être un musical mais tout le monde chantait comme des pieds. Des chats agonisants après avoir été renversés par une bagnole sonneraient mieux, comparé à eux. Et dire que les mioches ne se rendent pas compte de ça ! Mais où va le monde… ?

Tch, tch, tch.
Non, ça n'allait pas rester comme ça. Tu allais rendre ce tas de crasse aux couleurs criardes plus… pétillant. Tu allais arranger le problème de l'éclairage et celui du décor. Tu allais aussi t'occuper des deux grognasses qui accaparaient les rôles principaux et tu allais leur apprendre ce qu'était chanter – bien, du moins ! Sans percer les oreilles du public plus avisé et sans abrutir les gosses. Bleh. Les gosses ça t'importait moins, en fait.

Après avoir assommé les techniciens et autres membres du personnel qui restaient en retrait, tu as versé des petits sachets de poudre contenant divers minerais çà et là. Ainsi, au moment venu, la combustion allait créer des flammes de diverses couleurs – bleues, vertes et roses, principalement. Après, tu as attaché quelques barres de dynamite autour des poteaux qui tenaient la passerelle où se trouvaient les lumières du scénario et sous les supports de ce dernier. Quand la supposée Reine des neiges quitta la scène afin de se préparer pour le dernier acte de la première partie, tu l'as assommée et saucissonnée – avant de lui voler son costume. Tu as enfilé sa perruque blonde et sa robe-tunique bleue roi pailletée. Ensuite, tu as traîné la pauvre actrice par les pieds, ricanant, avant de tourner rapidement pour  la balancer sur scène – comme s'il s'agissait du lancer de marteau olympique. Quand tu l'as lâchée, la jeunette a été lancée contre ses camarades, emportant plusieurs acteurs et des éléments du décor.

LIBERÉEEEEEE~ DELIVRÉEEEE ! Tu ne chanteras plus jamaaais~♪

Tu n'eus qu'à allumer le petit chemin de poudre pour que la combustion fasse le reste, flambant les mèches des  explosifs. Autant les adultes comme les enfants se mirent à crier en voyant que le feu se répandait, et ce, malgré ses diverses couleurs, cramant les rideaux du scénario et le décor. Voir les gens se débattre, gigoter et courir dans tous les sens te faisait marrer. Ce n'était pas les entrées et les sorties qui manquaient.

Je veux voir ce que je peux faire
De cette magie pleine de mystères
Le bien, le mal, je dis tant pis
Tant pis !

Sur ces paroles, tu as rapidement tracé sur scène pour sauter juste devant une mioche qui pleurait. Elle avait tellement peur, qu'elle s'était figée sur place. Les premiers explosifs firent sauter les poteaux de la passerelle d'éclairage avant qu'elle ne s'effondre sur le scénario. Tu pris la gamine et enfonças la perruque blonde sur sa tête avant de te tailler en direction de la sortie de secours. Pourquoi tu avais emporté cette petite ? Aucune idée. Ça t'avait prit comme ça mais tu ne comptais pas la garder : elle criait trop. Une fois à l'extérieur, tu l'as laissée sur un trottoir – loin du groupe. Les autres explosifs firent leur travail, faisant sauter le scénario et deux murs de charge.

Tu ignores partiellement ce qui s'est passé ensuite. Tu l'as juste vu dans les journaux – tu n'allais pas rester sur place. Il paraît que le bâtiment s'était effondré et que l'incendie avait touché d'autres constructions autour. Au moins, tu as gagné une belle robe puis, après ton coup, on ne rejouera plus cette stupide pièce et ces acteurs feront quelque chose d'utile dans leur vie : ils nourriront les asticots.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une critique constructive d'une pièce de théâtre. [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» Critique de la raison pure [essai]
» Cap coup critique
» Brigade spéciale - Umberto Lenzi [Ciné/Critique]
» Truck Turner [Ciné/Critique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Chronicles - RPG BATMAN :: 

 :: Flashback / Réalités alternatives :: Flashback
-