— Top Sites —




Partagez | 
 

 Rolling Centipede

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Je suis
Tweety "Mr.Smiles" Ritero


MessageSujet: Rolling Centipede   Sam 5 Mar - 0:17




                  



Rolling Centipede





ATTENTION !!! Les traductions des musiques qui vont suivre ne sont que des traductions partielles. Certaines phrases seront changées pour le bien de la compréhension du RP. Merci de votre compréhension.

Une jeune fille se rend à Toylord's Pizzeria & Nursery. Cette jeune fille se nomme Catty Frightday. Elle est une grande fan des robots de la Pizzeria et mange souvent dans cet étrange établissement. Gardant un côté très enfantin, elle fascine le gérant des lieux qui voit en elle un être unique. Mais en grandissant, la puérilité disparaît peu à peu, et laisse place à des remarques comme « je ne suis plus une enfant » ou « je suis grande maintenant ». Le genre de remarques qui ne plaît pas vraiment… Le jour de ses 18ans, alors qu'elle a décidée de fêter son anniversaire seule chez son pizzaiolo préféré, ce dernier lui fait un cadeau plutôt spécial… Voici leur histoire d'amour et d'horreur.

1ère Nuit : Toylord a drogué la pauvre jeune fille. Cette dernière se retrouve dans une salle de surveillance au fond de la pizzeria. Un téléphone résonne. Encore sous l'effet de la drogue, Catty décroche et la voix de Toylord résonne au bout du fil…



Toylord : Bienvenue dans ton cabinet, assied-toi, prends place,
Ne fais pas attention aux bruits grinçants.
Tu devras survivre sept nuits ici dans mon palace.
C'est mon cadeau pour toi, alors ne meurt pas, mon enfant.

Les masques que nous portons
Ne sont que des illusions
Et tu ne peux pas fuir avant l'aube, avant l'aube...

Alors pourquoi ne pas…

Passer la nuit et contempler ainsi
Les créatures qui vivent ici (4x)

C'est moi…

Il y a des créatures qui vivent ici…
C'est moi…

Nous avons de notre mieux, tu as eu la chance du débutant.
Nous avons été si près de rendre comme nous, brillants…
Tu mérites des félicitations, le soleil se lève.
Nous te reverrons demain soir, pour reprendre la relève.

Les masques que nous portons
Ne sont que des illusions
Et tu ne peux pas fuir avant l'aube, avant l'aube...

Alors pourquoi ne pas…

Passer la nuit et contempler ainsi
Les créatures qui vivent ici (4x)

C'est moi…


Catty : Il y a des créatures qui vivent ici… »

***************************************************************************

2ème Nuit : Catty à était re-droguée de façon étrange après avoir survécu à la première nuit. Les règles sont fixées : elle doit survivre sept nuits d'affiler pour pouvoir rentrer chez elle. Mais les Animatrons rôdent. Et ils n'ont qu'un but…



Catty : Il y a une ombre sur le mur ! Calme-toi. Calme-toi.
Il y a une silhouette entre les murs ! Calme-toi, calme-toi.
Je dois survivre en regardant
Ces robots via des écrans.
Il y a un étranger parmi nous, calme-toi, calme-toi.

Je sens mes cheveux blanchirent ! Ça va, ça va.
Je sens mon adrénaline vrombirent ! Ça va, ça va.
Je peux repousser ces possédés
En leur fermant la porte au nez !
Quelque chose rampe dans les murs… Ça va. Uho…

Il y a des corps dans les machines ; Calme-toi, calme-toi.
Ils me regardent à travers les caméras ! Calme-toi, calme-toi.
Ils vont me rendre cinglée… Je veux m'en aller…


Frederico (Freddy) : Coucou, les enfants, content de voir que vous êtes là ! Êtes vous prêt pour un peu de pizza ?
Violin (Bonnie) : Qui est-ce qui est dans la salle des caméras ?
Edouardo (Foxy) : Je crois que c'est l'ado qui nous rendaient visite, parfois…
Nina (Chica) : Elle nous a abandonné, quelle déception.
Violin : Il faut lui apprendre les bonnes manières à notre façon.
Edouardo : Je suis sûr qu'elle n'est rien d'autre qu'une poule mouillé !
Nina : Hey !
Frederico : Écoutez ! Je pense que le Seigneur veut la tuer…

Catty : Ils se rapprochent lentement de moi. Calme-toi, calme-toi.
Je doit trouver de la force au fond de moi, calme-toi, calme-toi.
Si j'ai appris une chose, c'est ça :
Si un homme est trop souriant, méfie-toi !
Je peux entendre leur seconde voix… Calme-toi !

A la fin, il n'y plus que moi, très bien ! Très bien…
L'aube me sauvera de là. Très bien. Très bien…
J'ai passé deux nuits chez lui… Je veux m'en aller d'ici…


****************************************************************************

3ème Nuit : Catty est encore endormie mystérieusement. Le jeu recommence une fois de plus. Elle se sent de plus en plus mal. Est-ce la drogue ? La peur ? Ou un sentiment plus profond que cela … ?



Catty : Ils continuent de ramper près de la porte.
Mon estomac se noue
Comme un ver sur l'embout.
Mon cœur s'emporte
Tel un phonographe.
Ces robots sont là pour moi
Mais ils continuent de ramper près de la porte.

Ils continuent de ramper près de la porte.
Leurs corps exhalent
une odeur de chair morte.
Leur pas signalent
qu'ils me tournent autour.
Je dois attendre le lever du jour
Mais ils continuent de ramper près de la porte.

Toylord dit qu'il veut jouer avec moi...
Mais je sens qu'il veut bien plus que cela.
Quelque chose dans cette pizzeria est hypnotisant,
Fascinant,
Horrifiant !

Ils continuent de ramper près de la porte.
Mes os tremblent
Comme une feuille morte.
Mes jambes s'emballent.
Je ne peux pas m'enfuir
Ou même tenter d'en finir
Car ils continuent de ramper près de la porte.

Ces jouets poilus font semblant d'être craquants.
Je n'ai jamais remarqué à quel point ils étaient effrayants.
Ne regarde pas, je crois que Frederico m'entend.
Poursuite mortelle
Pour une survie éternelle.


Frederico fredonne.
 

Catty : Toylord dit qu'il veut jouer avec moi...
Mais je sens qu'il veut bien plus que cela.
Quelque chose dans cette pizzeria est hypnotisant,
Fascinant,
Horrifi-

***************************************************************************

4ème Nuit : Déterminée à survivre, Catty accepte enfin le défi de Toylord et décide de jouer pleinement. Elle a manqué de se faire tuer la nuit dernière. Elle n'échouera pas cette fois. Mais son visage l'inquiète. Pourquoi sourit-elle alors qu'elle en danger de mort ?



Catty : Vous pouvez toujours venir
Tenter de me tuer
Mais cette fois je vais m'en sortir.
Plus jamais, plus jamais.
J'en assez d'être coincé
Dans le jeu d'un jouet brisé.

Sept nuits ? Ça ne devrait pas être si long.
J'en suis déjà à quatre et je suis encore vivante.
Ces couloirs sont aspergés de sang
Venant des machines qui marchent sans raison.

Ces murs… Ils ont l'air de dire mon nom…
Mais je refuse de rejoindre le clan des Animatrons !
Tes yeux sont morts depuis longtemps
Mais ce soir je sors vivante !

Vous pouvez toujours venir
Tenter de me tuer
Mais cette fois je vais m'en sortir.
Plus jamais, plus jamais.
J'en assez d'être coincé
Dans le jeu d'un jouet brisé.

Attachez-moi, mettez mes organes dans un pantin !
Mais jamais je n'accepterai ta main…
Je sais ce que tu veux de moi,
Mais je ne veux pas en finir ici, avec toi…

Je ne tente même plus de me cacher
Car tu sais maintenant pourquoi je t'ai aimé…
Ce n'est pas à moi de jouer avec eux.
Je veux juste loin d'eux.

Mais peut-être qu'un jour, qui sait ?
Vous retrouverez votre humanité
Jusque là, n'ose même pas
Dire que tu me veux près de toi…

Vous pouvez toujours venir
Tenter de me tuer
Mais cette fois je vais m'en sortir.
Plus jamais, plus jamais.
J'en assez d'être coincé
Dans le jeu d'un jouet brisé.

Attachez-moi, mettez mes organes dans un pantin !
Mais jamais je n'accepterai ta main…
Je sais ce que tu veux de moi,
Mais je ne veux pas en finir ici, avec toi…

J'attends la lumière du jour
Pour en finir pour toujours…
Ce jeu me rends cinglée…
Ce jeu me rends cinglée !

Vous pouvez toujours venir
Tenter de me tuer
Mais cette fois je vais m'en sortir.
Plus jamais, plus jamais.
J'en assez d'être coincé
Dans le jeu d'un jouet brisé.

Attachez-moi, mettez mes organes dans un pantin !
Mais jamais je n'accepterai ta main…
Je sais ce que tu veux de moi,
Mais je ne veux pas en finir ici, avec toi…

Mais peut-être qu'un jour, qui sait ?
Vous retrouverez votre humanité…


***************************************************************************

5ème Nuit : Une nouvelle dose de drogue est administré à Catty. Cette fois, son esprit commence à entendre des voix… Les Animatrons lui parlent. Et leurs intentions ne sont pas tout à fait pacifiques…


Frederico : Bienvenue mon enfant dans ton cauchemar le plus dément
Rejoins-nous, allez ! Fais un voyage dans l'établissement.
Ferme bien les portes, avant que la nuit t'emporte
Prends les pièces de l'innocence perdue dans cette danse.


Edouardo : DONC ! Prends ta santé mentale et rejoins le jeu fatal.
Les couloirs sont emplis de terreur quand les ténèbres approchent ton cœur.
Combien de temps vas-tu tenir, sans risquer de mourir,
Alors qu'il n'y a plus de lumière, et que ton âme est la seule vivante dans cette galère ?


Violin : Obligé de nous regarder,
Tes rêves deviennent réalité.
Tu pensais être toute seule ?
Mais on est là pour que tu gueules :


Animatrons : « Brise, brise, brise mon esprit !
Brise-la, sans souci.
Force mon esprit dans l'abîme de folie
Ou laisse-moi seule, cette nuit !

Brise, brise, brise mon cœur !
Brise-le, jusqu'à ce que rien ne demeure.
Ce n'est pas vrai, ce n'est pas là ! »
Alors meurt dans les flammes qui brûlent en toi !


Nina : Tu pensais pouvoir respirer dans ta salle, protégée.
Mais du moment que nous sommes activés, tu vas en baver.
Tu regardes à gauche à droite. Tu fermes les portes si fort qu'elles craquent.
Mais aussi longtemps que tu seras là, nous ne cesserons de ramper derrière toi.


Edouardo : DONC ! Garde un œil sur les jouets, car certains ont l'air de changer.
Tes chances de survie sont si amincies que ton esprit sombre dans la folie.
Le Seigneur devient impatient, il est temps d'en finir à coups de dents
Sois sûre de ce que tu vois, ou tu finiras comme moi…

Violin : Obligé de nous regarder,
Tes rêves deviennent réalité.
Tu pensais être toute seule ?
Mais on est là pour que tu gueules :


Animatrons : « Brise, brise, brise mon esprit !
Brise-la, sans souci.
Force mon esprit dans l'abîme de folie
Ou laisse-moi seule, cette nuit !

Brise, brise, brise mon cœur !
Brise-le, jusqu'à ce que rien ne demeure.
Ce n'est pas vrai, ce n'est pas là ! »
Alors meurt dans les flammes qui brûlent en toi !


Frederico : Hey, gamine ! Pourquoi tu pleures ?
On ne peut que constater que tu es la seule, à cette heure
Tes parents doivent croire
Que tu ne veux pas rentrer ce soir.

Ce n'est pas tout, mais tu es en train de voir
Que rien ni personne ne te sauvera de tes déboires.
N'est pas peur, tu n'es plus toute seule.
Tes cauchemars sont là pour ton linceul.

Surtout, ne te fais pas d'idées…
Ces jouets ne sont là que pour te tuer.
Le rideau, oups, j'y ferai attention si j'étais toi
Car Edouardo est derrière et il n'attend que toi.

Oh mais regarde, tu connais ces gars-là !
Violin et Nina ont l'air de venir par-là.
Freddito, c'est moi et je chante une ode
Nommée : « Peux-tu survivre jusqu'au levée de l'aube ? »


Animatrons : Couvre tes arrières,
Regarde bien devant et derrière…

Frederico : C'est un jeu sans fin, le plus sombre lendemain,
Tu brûles au fond de toi, la cinquième nuit ne te réussis pas.

Animatrons : Regarde derrière-toi,
Surveille les couloirs de ce pas.

Frederico : Les ombres s'enragent, ton esprit déménage.
Ta vie est désormais en danger !


Catty : Je suis toute seule, entourée par la peur…
Hanté par mes cauchemars, maintenant, voilà, je pleure…
Non, je ne devrais pas, il ne voudra plus de moi…
Oh non… Les voilà…
Aidez-moi…


Frederico rigole.

Animatrons et Catty : Brise, brise, brise mon esprit !
Brise-la, sans souci.
Force mon esprit dans l'abîme de folie
Ou laisse-moi seule, cette nuit !

Brise, brise, brise mon cœur !
Brise-le, jusqu'à ce que rien ne demeure.
Ce n'est pas vrai, ce n'est pas là !

Animatrons : Alors meurt dans les flammes qui brûlent en toi !

Couvre tes arrières,
Regarde bien devant et derrière !

Toylord : Tu ne peux pas échapper… Au jeu du Jouet…
Animatrons : Couvre tes arrières !
Fais de ton mieux pour survivre à notre Père.

Toylord : Tu ne peux pas échapper… Au jeu du Jouet… brisé…

Catty : Ils sont là…

Un cri résonne.

***************************************************************************

6ème Nuit : Il ne reste plus grand-chose de la santé mentale de Catty. La peur, la drogue, les hallucinations l'ont fait abandonnés toute résistance. Tel une poupée abandonnée, elle reste assise sans rien faire sur le siège de la salle des caméras. Un bruit lui parvint soudain. Quelque chose rampe sur les murs. Un insecte. Un scolopendre. Ce dernier, émettant des petits bruits contre les murs de métal, va passer sa nuit à tourner autour de Catty. Mais avec son esprit brisé, la pauvre fille n'entends plus qu'un vacarme instrumental qui la poussera finalement à l'ultime démence…



Catty : Mes doigts sur le banc… Un scolopendre… Dans mes oreilles…

****************************************************************************

7ème Nuit : Étrangement, les Animatrons ont complètement laissé Catty seule la nuit dernière. Alors que le jeu reprend une dernière fois, Catty se lève de sa chaise et sors dans la pizzeria. Toylord l'attend, les robots aussi. La simple vue des robots lui crée une énorme hallucination où ces derniers lui expliquent que tout est fini… Que le jeu à pris fin… Par un Game Over…



Toylord : Le cauchemar ne fait que commencer… Haha !
Frederico : YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

Nous sommes la noirceur qui te corrompt de l'intérieur.
Laisse l'histoire se révéler dans ton esprit brisé.
Quand l'horloge commence à tourner, nous savons ce que tu es en train de penser.
Tu peux te cacher si tu as envie, mais le cauchemar commence cette nuit !

Nous nous installons dans un coin de ta raison.
Tu as abandonnée les caméras, les images que tu as vus sont toujours là.
Contrôle ta folie, nous ne sommes que des corps d'enfants reconstruits.
Laisse-moi t'emmener avec moi dans les ténèbres au fond de toi.


Edouardo : Suis-je celui que tu as vu ?! Suis-je celui qui t'as mordu ?!
Suis-je celui qui a pris ton passé et réinvité ta destinée ?!
Suis-je celui qui souffre le plus ?! Les tâches de sang sur ton corpus
Ne compte pas car tu es celle à blâmer…
Maintenant suis-nous vers TON DÉCÈS !!!


Animatrons : Game Over ! Nous ne pouvions plus le supporter !
Game Over ! Comment es-tu pu nous abandonner ?
Le silence était pure,
Jusqu'à que tu décides d'avoir un futur !

Game Over ! Déclenche l'horloge qui tue le temps.
Game Over ! Rejoins ce cortège dément !
Plus de peur au fond de tes larmes.
Tu es le résultat de nos armes !


Nina : Te souviens-tu de la corruption, il y a longtemps ?
Elle est maintenant présente en toi, prête à détruire tout ce que tu vois.
Les pleurs des fantômes se rapprochent de ton oreille fantoche.
Tu es au sein de la folie, fêtons-ça cette nuit !

Peut-être que la seule raison de notre abandon
Est cause de ce qui arrives dans ta maison…
L'espoir n'est rien que des sornettes, il ne reste plus rien dans ta tête.
Peu importe le temps que ça prendra, ton âme lui appartiendra…


Violin : Suis-je celui qui les ai tués ?! Suis-je celui qui les ai avalés ?!
Suis-je celui derrière ta porte, qui gémissais pour que tu sortes ?!
Suis-je celui qui t'a brisé, en cette chaude nuit d'été ?!
Rien ne compte plus désormais… A la fin, pourquoi s'entêter ?


Animatrons : Game Over ! Nous ne pouvions plus le supporter !
Game Over ! Comment es-tu pu nous abandonner ?
Le silence était pure,
Jusqu'à que tu décides d'avoir un futur !

Game Over ! Déclenche l'horloge qui tue le temps.
Game Over ! Rejoins ce cortège dément !
Plus de peur au fond de tes larmes.
Pas de pitié pour les ombres qui te charment.

Notre Seigneur bien-aimé va faire de toi un Jouet !!!
Commençons le cortège du Seigneur des Jouets !!!


Toylord : Laisse le silence se briser, pendant que la nuit disparaît…
Que la plus fine lumière ne te frôle plus désormais et laisse l'harmonie t'englober.
Mon enfant, tu étais piégée. Ton esprit fatigué s'est brisé.
Tu pensais vivre en paix, mais le monde t'a transformé…
Je vais faire en sorte que, plus jamais, il ne puisse te blesser.

Animatrons : Game Over ! Nous ne pouvions plus le supporter !
Game Over ! Comment es-tu pu nous abandonner ?
Le silence était pure,
Jusqu'à que tu décides d'avoir un futur !

Game Over ! Déclenche l'horloge qui tue le temps.
Game Over ! Rejoins ce cortège dément !
Plus de peur au fond de tes larmes.
Pas de pitié pour les ombres qui te charment.

Notre Seigneur bien-aimé va faire de toi un Jouet !!!


© Code by Veronica Ribecca



Dernière édition par Mr.Smiles / Tweety Ritero le Mer 4 Mai - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Je suis
Tweety "Mr.Smiles" Ritero


MessageSujet: Re: Rolling Centipede   Sam 5 Mar - 22:58




                  



Rolling Centipede





ATTENTION !!! Les traductions des musiques qui vont suivre ne sont que des traductions partielles. Certaines phrases seront changées pour le bien de la compréhension du RP. Merci de votre compréhension.

Cela fait une semaine que Catty Frightday n'est pas rentré chez elle. Ses parents s'inquiètent. Ils n'ont jamais fait confiance à ce Toylord. La mère de Catty, surprotectrice, commence à partir en dépression à cause de la disparition de sa fille « bien-aimée ». En vérité, ses parents étaient trop occupés par leur travail pour réellement se soucier de leur fille. Mais ce n'est que lorsqu'on a perdu quelque chose qu'on se rend compte à quel point on y tenait…



Mère : Je ne sais plus ce que je faisais
Quand j'ai laissé ma fille s'en aller.
La malédiction s'abat sur moi,
Je ne la vois pas.

Haine, culpabilité et tristesse
Me hante dans ma détresse.
J'attends sur la falaise
La fin du fleuve de ma genèse.

Est-ce une vengeance que je voulais ?
Ou quelqu'un pour me venger ?
Coincée dans ma dualité,
Je veux me libérer.

Je devrais le traquer et le trouver
Avant qu'il n'arrive à la tromper.
J'en ai plus qu'assez,
Je vais devenir une poupée.

Cela fait si longtemps
Depuis que j'ai vu mon enfant,
Livré à cette bête enragée,
A l'homme qui porte un masque d'acier.

Depuis que tu n'es plus là,
Je chante cette chanson sans toi
Pour ne plus penser
A mon esprit en train de se briser…

Je veux vivre dans un présent
Avec le don de mes péchés précédents,
Mais le futur se voile
Comme un paquet rempli de toiles.

Tes grands yeux et ton sourire
Sont tous ce que j'arrive à me souvenir.
Ces souvenirs gâchés
Détruisent ma santé…

Les explications veulent me tuer
Mais tuer n'est pas expliqué.
Qu'est-ce qu'est devenu mon ma fille ?
J'en suis terrifiée !

Elle se glisse dans ma tête,
Cette pensée qui persiste et s'entête.
Pardonne-moi ma chérie,
J'aurais voulu te sauver de lui

Cela fait si longtemps
Depuis que j'ai vu mon enfant,
Livré à cette bête enragée,
A l'homme qui porte un masque d'acier.

Depuis que tu n'es plus là,
Je chante cette chanson sans toi
Pour ne plus penser
A mon esprit en train de se briser…


**********************************************************************

A la pizzeria, Catty est cachée de tous et vit avec Toylord. Sa vision du monde a changée. Toylord l'entraîne très durement pour faire d'elle un Jouet parfait. Obéissante et soumise, elle devient peu à peu une véritable machine de massacre. Mais son esprit d'enfant contemple le Seigneur des Jouets avec admiration et crainte…



Catty : Il n'est jamais satisfait…
Il tire les fils de vie cette nuit…
Il a tellement pleuré aujourd'hui
Que je me demande à quoi il pensais.

Leurs visages peints sont tout ce que je vois.
Ils me hantent toujours, même la nuit.
Il tire les fils de vie cette nuit.
Il dort… Je t'en prie, reste avec moi.
S'il te plaît, remonte-moi
Avec une rime teintée de tes doigts.

Une histoire toujours vile.
Des pensées malsaines derrière son sourire.
Il erre au milieu de la ville.
Je me demande qu'est ce qui le fait rire.

Leurs visages peints sont tout ce que je vois.
Ils me hantent toujours, même la nuit.
Il tire les fils de vie cette nuit.
Il dort… Je t'en prie, reste avec moi.
S'il te plaît, remonte-moi
Avec une rime teintée de tes doigts.

Le silence brise ma cage cette nuit.
Il se réveille enfin, dans le noir.
Une peste d'or le ronge ce soir.
Il erre jusqu'au matin, jusqu'à l'oubli.

Il n'est jamais satisfait.
Il leur a apporté un cadeau de vies vengées.
Il a tellement pleuré aujourd'hui
Que je me demande à quoi il pense, cette nuit.

Leurs visages peints sont tout ce que je vois.
Ils me hantent toujours, même la nuit.
Il tire les fils de vie cette nuit.
Il geint. Un crime égoïste…
Oh, s'il te plaît, remonte-moi…
Nous manquons de temps, ce soir…


**********************************************************************

Un policier est envoyé à Toylord's Pizzeria & Nursery pour enquêter sur la disparition de Catty. Prenant ce gêneur pour une opportunité de tester sa « fille », il décide d'envoyer Catty s'occuper de cet homme. Elle trouve ainsi, pendant cette chasse à l'homme, son « modus operandi » : tuer sa victime en la criblant de couteaux à roulettes pour le faire ressembler à un jouet à roulette. Toylord lui trouve son nom de criminel : Rolling Caterpillar. Mais Catty refuse cette idée à moitié. Elle décide de se renommer… Rolling Centipede



Toylord : Dors bien, rêve bien…
Dors bien, rêve bien…
Dors bien, rêve bien…

Dans le fond de mon esprit,
Je chassais des fantômes sans vie.
Mais je n'ai pas pu voir
Que j'étais le fantôme du soir
Et que je refusais de leur dire au revoir…

Maintenant, je n'ai plus de larmes…
Le temps est venu d'enfouir les armes.
Je dois sortir de là,
T'emmener avec moi,
Être libre pour vivre avec toi.

Je ne suis qu'un gosse qui s'est perdu
Mais si j'attends assez
Elle se souviendra qu'on s'est vu.
Dors bien, rêve bien…
Je n'ai pas le choix,
Je ne suis qu'un pantin de bois.

Je vais m'envoler
Mais mon esprit est prisonnier.
Ce n'est pas un jeu,
Je ne suis pas eux.
Je dois me cacher d'eux.
Dors bien, rêve bien…
C'est juste un cauchemar
Et je me libérerai bientôt de cet or noir.

J'ai demandé de l'aide.
Je fais du mal mais je veux être meilleur
Peux-tu voir mes yeux de LED ?
Je suis différent à l'intérieur
Peux-tu réparer mon cœur ?

Tous les fantômes du passé
Ils grattent et frappent contre les parois de ma psyché
Donc laisse-moi être libéré,
Tu possèdes la clé.
Je ne peux plus le supporter…

Je ne suis qu'un gosse qui s'est perdu
Mais si j'attends assez
Elle se souviendra qu'on s'est vu.
Dors bien, rêve bien…
Je n'ai pas le choix,
Je ne suis qu'un pantin de bois.

Je vais m'envoler
Mais mon esprit est prisonnier.
Ce n'est pas un jeu,
Je ne suis pas eux.
Je dois me cacher d'eux.
Dors bien, rêve bien…
C'est juste un cauchemar
Et je me libérerai bientôt de cet or noir.

Je ne suis qu'un gosse qui s'est perdu
Mais si j'attends assez
Elle se souviendra qu'on s'est vu.
Dors bien, rêve bien…
Je n'ai pas le choix,
Je ne suis qu'un pantin de bois.

Je vais m'envoler
Mais mon esprit est prisonnier.
Ce n'est pas un jeu,
Je ne suis pas eux.
Je dois me cacher d'eux.
Dors bien, rêve bien…
C'est juste un cauchemar
Et je me libérerai bientôt de cet or noir…


© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
 

Rolling Centipede

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. Rolling in the deep.
» PANSY • rolling in the deep.
» Mick Taylor
» cappie ♦ runaway babe 'cause i'm like a rolling stone
» Le fabuleux Juke-Box du Grand Escargot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Chronicles - RPG BATMAN :: 

 :: Flashback / Réalités alternatives :: Flashback
-