— Top Sites —




Partagez | 
 

 Résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Je suis
Oliver Queen


MessageSujet: Résurrection    Dim 27 Nov - 11:17



Résurrection




Le blackout avait été le déclic... L'impulsion qui me manquait pour trouver le courage de faire ce qui devait être fait. Gotham en déroute, Star City impactée... Plus que jamais ma ville avait besoin d'un Green Arrow pleinement opérationnel. Et avec un peu de chance, le bazar qu'il y avait en ce moment reléguerait la résurrection d'Oliver Queen à la deuxième page des journaux locaux...

Je m'étais présenté aux locaux de Queen industries au culot, simplement vêtu d'un vieux jogging à capuche. Le gars à l'entrée avait du me prendre pour un clodo venant mendier sa pièce. D'un côté, il ne se trompait pas vraiment...

- Salut... Je voudrais parler au PDG.

Le type me dévisagea d'un air goguenard avant d'étouffer un rire.

- À Emerson rien que ça ? Je doute qu'il ait le temps de vous recevoir...

Il se payait ma gueule mais je ricanais déjà... Je visualisais déjà ce moment magique ou sa tête changerait de couleur en voyant ma tronche. Dans 3... 2... 1...

- Dîtes lui que c'est de la part d'Oliver Queen. Je suis sûr qu'il trouvera le temps.

Bingo. Sa tête était devenue aussi verte que mon sweat... J'étais assez connu ici pour que les gardiens soient en mesure de me reconnaître au premier coup d’œil... Même 5 ans après. Il prit son téléphone, composant nerveusement le numéro du grand manitou.

- Mon... Monsieur Emersion ? J'ai quelqu'un d'important à la porte... Avec tout le respect que je vous dois monsieur, je vous invite à vérifier de qu'il s'agit vous même, si je vous le dis vous ne me croirez jamais...

Emerson était l'associé de mon père... Depuis toujours. Pour un homme d'affaire ce n'était pas un mauvais bougre et je me réjouissais qu'il ait repris l'entreprise familial.

- À en juger par votre ton Johnson j'ai l'impression qu'il s'agit de bien plus qu'une simple mauvaise plaisanterie... J'ai un peu de temps devant moi je vais venir voir ça. Espérons pour vous et votre salaire que ça en vaille la peine.

J'étais presque désolé pour ce pauvre gars... Il était encore plus vert que tout à l'heure et semblait déjà regretter sa décision. Après tout, je pouvais tout aussi bien n'être qu'un vulgaire imposteur.

Après quelques minutes d'attente, Emerson nous fit l'honneur de sa présence. Il avait pris un petit coup de vieux depuis le temps mais j'imaginais que moi aussi. Sans surprise il avait l'air étonné de me voir au pas de la porte... Et c'était un doux euphémisme.

- O... Oliver... Non impossible !

- Détendez vous Emerson... Je sais que c'est dur à croire mais c'est bien moi.

Il allait falloir convaincre maintenant... Il me dévisagea quelque minutes, tentant de reprendre contenance tout en réfléchissant à quelque chose.

- Dans ce cas jeune homme, vous n'aurez aucun mal à me redonner votre film préféré.

Emerson me connaissait presque comme mon père. Vu le temps qu'il avait passé au manoir Queen, rien de plus normal : il m'avait vu haut comme trois pommes jusqu'à l'âge d'adulte. Sa question était on ne peut plus bien trouvée... Très peu d'imposteurs pouvaient avoir ce genre d'information.

- Allons, ne me dîtes pas que vous avez oublié... "Les aventures de Robin des bois" avec Errol Flynn bien sûr.

Il leva un sourcil, marmonnant un juron tout en dégainant son téléphone portable.

- Tania ? Annulez tous mes rendez-vous pour aujourd'hui. J'ai un imprévu de taille.

Je n'aurais pas mieux dit moi-même... Pour ma part la partie n'était pas gagnée pour autant. Il allait falloir faire un peu mieux qu'une réponse bateau à une petite question pour définitivement convaincre qu'Oliver Queen était de retour.


© Halloween







Dernière édition par Oliver Queen le Ven 2 Déc - 15:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Je suis
Oliver Queen


MessageSujet: Re: Résurrection    Dim 27 Nov - 17:41



Résurrection




Ce matin là, j'avais laissé un mot sur la table de la cuisine à destinnation de ma chère et tendre qui était restée au lit... Elle était rentrée tard hier soir, très certainement avait elle eu une petite conversation avec les voyous des Glades.

"Parti régler quelques affaires avec le vieux Emerson, risque de rentrer tard : Les nouilles sont dans le frigo"

Même si le PDG m'avait servi (tout en subtilité) un interrogatoire digne de la gestapo, il avait toutefois insisté pour réaliser quelques tests ADN... Et une fois que ces derniers auraient confirmés l'évidence, les petits tracas liés aux droits de succession et tout le toutim reviendraient sur le tapis. Seule chance dans tout ça, Emerson était réglo et ne chercherait pas à faire obstacle à quoi que ce soit. De mon côté, je lui avais assuré que je ne convoitait aucunement son poste, chose qui l'avait quelque peu rassurée.

Bref la journée s'annonçait longue et l'heure du retour me paraissait bien lointaine. Après avoir donné un dernier coup de pied à ce foutu chat qui réclamait encore des croquettes, j'enfilais mes chaussures... Et les quittais aussitôt en réalisant que la sale bête s'était encore soulagée à l'intérieur. Obligé d'aller à mes tests en sandales-chaussettes en plein mois de novembre... Je haïssais ce chat du plus profond de mon âme.

En début d'après-midi, les résultats étaient tombés... L'ultime confirmation que j'étais bien Oliver Queen. Fatalement, il avait fallu se soustraire aux journalistes et autres paparazzi. Tous nos efforts pour conserver la plus grande discrétion là dessus avait été vaine. Je plaignais déjà cette pauvre Dinah qui allait sûrement être assaillie de journaleux... Il ne fallait pas rêver, mon adresse avait forcément fuitée en même temps que le reste. Mais la connaissant ils ne resteraient pas longtemps c'était au moins une chose de sûre.

Dans la limousine qui nous ramenait à Queen Industries, Emerson me fit la causette... Tout le battage autour de ma "résurrection" le laissait presque indifférent. J'enviais son flegme.

- J'espère que tu comprends que ses tests n'étaient qu'une précaution administrative... Depuis nos conversations d'hier j'étais déjà sûr d'avoir Oliver Queen en face de moi.

Le contraire m'aurait étonné... Il avait évoqué tellement de souvenirs de famille. Et j'y avais répondu à chaque avec précision. À part un escroc particulièrement habile et bien renseigné, je ne voyais pas qui aurait pu avoir avec lui la discussion que nous avions eu hier.

- Ne vous en faîtes pas Emerson... C'est normal je comprends. Après toutes ces années le doute est permis. Surtout quand c'est la fortune de la famille Queen qui est à la clé.

- Une question Oli... Pourquoi être allé vers Queen Industries en premier ?

C'était un bon point qu'il soulevait là... Je l'avais fait par réflexe finalement. Mais comme d'habitude, il y avait quelque chose de plus profond derrière ma démarche quand on y repensait.

- Sûrement le fait de voir mon nom sur un bâtiment... Des amis, de la famille, je n'en ai presque plus ici. J'ai presque été soulagé en entendant le vigile dire votre nom. J'avais besoin de revoir un visage ou un lieu familier j'imagine. Quel meilleur endroit pour ça que Queen Industries ?

L'autre raison que je n'évoquais pas... C'était que cet endroit symbolisait l'avenir pour moi. Surtout pour Green Arrow en fait.

- Tu sais... Je songe depuis un moment à ouvrir un petit département spécialisé sur la recherche. L'entreprise ne prends plus tellement de risque depuis la mort de ton père. C'est quelque chose que j'aimerai changer... Il ne me manque qu'un homme pour piloter tout ça. Vu l'ampleur que ça a je ne prend pas de gros risque en te le confiant et j'aime à croire que tu as au moins retenu un petit nombre de choses de tes années à l'université... Suffisamment pour piloter un petit projet, certes prometteur, mais sans grande envergures. Bien sûr tu n'es pas obligé d'accepter... Disons que c'est une faveur que je fais au fils de mon plus vieil ami.

Avec mes folles années de débauche et d'échec scolaire, il fallait bien m'attendre à ce que j'ai le droit à ce genre de remarque... C'était toujours vexant sur le moment mais difficile de le contredire : malheureusement c'était vrai. Avec ce qu'on savait sur moi, on ne pouvait pas me faire confiance à cent pour cent. Ce qu'il m'offrait là c'était du pain béni : exactement ce dont j'avais besoin. Si Emerson voulait jouer les père noël avant l'heure, comment refuser ?

- Pour quelqu'un sans emploi... C'est une offre très alléchante que vous me faîtes là. Et puis après quelques années à me faire des cabanes en bambou, un peu de modernisme ne me fera pas de mal. L'idée me tente beaucoup !

- Très bien... Puisque tu sembles emballé on peut bien faire un essai. Si tu veux je peux passer te présenter tes futurs collègues ?

Ma foi j'avais dit à Dinah que je rentrerai tard...  Fichu pour fichu, je pouvais bien faire un détour par Queen Industries.

- Oui, allons-y tout de suite... J'avoue que vous avez vraiment piqué ma curiosité avec ce projet.

Et comment... Si je bossais sur du high tech il y avait carrément moyen de développer tous les petits gadgets que j'avais en tête. Mais chaque chose en son temps. Je devais déjà prendre contact avec l'équipe avant de penser à tout ça.


© Halloween







Dernière édition par Oliver Queen le Lun 28 Nov - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Je suis
Oliver Queen


MessageSujet: Re: Résurrection    Lun 28 Nov - 10:51



Résurrection




Arrivé à Queen Industries, Emerson poursuivit son laïus concernant l'importance du projet qu'il me confiait pour l'avenir de l'entreprise... Le pire, c'était de savoir à quel point il risquait d'être déçu. Piloter ça en même temps que mes activités de justicier n'allait pas être une évidence. Et je donnerai la priorité à mon avatar masqué autant que possible.

Il me mena au 16ème étage, poussant une petite porte portant un petit panneau "Q-core". L'intérieur donnait sur les fenêtre. Le panorama était plutôt agréable je devais bien le reconnaître. Sans surprise, il y avait assez peu de personnel pour le moment. Je dénombrais tout au plus quatre ou cinq personne... Dans un sens tant mieux : je ne me voyais pas manager une grosse équipe.

- Laisse-moi te présenter tes futurs principaux collaborateurs Oliver... Mesdames et messieurs je vous présente Oliver Queen. Le fils de l'homme sans qui tout cet endroit n'existerait pas. D'ici quelques jours c'est lui qui, en principe, sera en charge de piloter votre équipe.

La fille du fond qui travaillait sur ses ordinateurs leva le nez de son écran un sourire en quoi...

- Difficile de ne pas savoir de qui il s'agit monsieur Emerson... Sur le web on parle beaucoup de vous Monsieur Queen.

- J'espère que vous consacrez votre temps à lire autre chose que les articles à scandale sur le web miss Singh... Oliver, voici Naomi Singh. Notre experte en informatique... Quand elle n'est pas sur la presse people.

Sacré Emerson toujours aussi pince sans rire... Je le reconnaissais bien là. Le visage de la jeune fille avait viré au rouge : elle regrettait déjà ses paroles certainement. Je préférais détendre l'atmosphère, me rapprochant d'elle pour lui serrer la main.

- Enchanté Naomi... Je vous en prie laissez les "Monsieur Queen" de côté et appelez moi Oliver.

Emerson tirait une drôle de tronche... Il aurait fait la paire avec Batman celui-là, tiens. Aussi pisse-froid l'un que l'autre.
Je me fichais pas mal de ces conneries de hiérarchie : l'important dans une petite équipe c'était de se serrer les coudes. J'en savais quelque chose désormais...

- Grmph... M.Jackson dans le fond s'occupe de la partie technique. Si vous avez besoin d'un prototype, c'est à lui qu'il faut demander.

Aaaaah... Voilà le client qui m'intéressait. Nous aurions sûrement beaucoup de chose à nous dire dans les jours qui viennent. J'avais même bricoler une petite excuse qui passerait comme une lettre à la poste pour justifier mes directives... Particulières.

Jackson semblait moins laconique que Naomie, il se contenta pour le moment de me serrer la main, agrémentant simplement d'un bonjour. Difficile de dire si c'était naturel chez lui ou si la présence d'Emerson et les tacles adressés à sa collègue l'avait refroidi.

- Enfin, Miss Rivers sera votre assistante. Elle gérera à vos côtés toute les tracasseries administratives.

Elle vint à son tour me saluer... Sa démarche était plutôt énergique mais elle restait calme et mesurée en surface. Le profil parfait pour son poste si on ajoutait à ça qu'elle était plutôt mignonne.  

- Ravi d'avoir enfin un peu de renfort pour gérer tout ça... Bienvenue parmi nous Monsieur Queen.

J'ai l'impression que cette histoire de "Monsieur Queen" allait être longue et laborieuse à régler... Dieu que je détestais le monde de l'entreprise et ses formalités. Toutefois je m'abstins de faire tout autre commentaire, ne souhaitant pas réveiller l'agacement latent d'Emerson.

- Moi de même ! J'espère pouvoir travailler avec vous tous très bientôt.

- Bien... Si vous voulez bien nous excuser, Oliver et moi avons encore quelques point à régler ensemble.

Je devinais déjà de quels point il s'agissait... Ce qui faisait tourner le monde : l'argent. La fortune de mon père avait certainement été reversée. Je ne savais guère ce qui allait se faire par rapport à ça... Mon cas était assez exceptionnel.
Arrivés à son bureau, Emerson éclaircit quelques peu ma lanterne...

- Je ne vais pas te le cacher Oliver, la situation est compliquée. Nous avons réinvesti une certaine partie de la fortune de ton père... Malgré tout son testament est clair. Robert était un homme prévoyant... Il avait planifié ce genre de scénario. Nous ne pouvons pas te restituer l'argent de ta famille mais au moins respecter une de ses dernières volonté. Dix pour cent des bénéfices net de l'entreprise te seront reversés... Et c'est loin d'être négligeable tu t'en doute.

Et comment... Dans les faits, je ne comprenais pas grand chose à toutes ces histoires d'héritages mais ce que me proposait Emerson me convenait très bien.

- J'ai également conservé le manoir familial... Je comptais en faire une sorte de salle d'expo géante pour Queen Industries. Je ne me voyais tout simplement pas le revendre... Je suppose que ce sera toujours mieux que le 30m² que tu loues en ville avec ta concubine.

Je serrais quelque peu les poings... Je n'aimais pas son ton. Ni même la façon dont il parlait de Dinah... Il y avait mille et une autre façon de présenter la chose : son choix de vocabulaire était inapproprié... Elle n'était pas qu'un énième coup d'un soir et j'entendais qu'on la respecte.

- Les nouvelles vont vites à ce que je vois... Même si je m'étonne que vous n'ayez pas reconnu Dinah. Vu le temps qu'elle a passée au manoir, je m'attendais au moins à ce que vous l'appeliez par son nom.

Pokerface... Il était surpris mais c'était à peine perceptible.

- La petite Lance ? Vraiment ? Il me semblait pourtant que vous ne vous étiez pas quitté en de très bon terme...

C'était vrai... Mais où avait-il pêché cette information ?

- Le passé c'est le passé Emerson : l'eau a coulé sous les ponts depuis. Dinah habitait à Gotham... Vu la situation là bas j'ai jugé bon de l'héberger à la maison. L'actualité m'a donné raison semble t-il.

- Oui... Ce blackout est une plaie. J'ai l'impression que cette ville est incapable de vivre en paix ces dernières années. L'apparition de ce clown costumé semble avoir encore aggravé les choses. Prions pour que Star City soit préservé de cette engeance.

Mon pauvre Emerson si tu savais... Tout cet argent que tu me remettais servirait à alimenter cette "engeance" comme tu disais. C'était drôle à en crever comme situation, je me retenais presque de rire.

- Espérons oui... Si vous n'avez rien d'autre à voir avec moi Emerson, je vais m'en retourner à Damien's hill, il se fait tard et on m'attend pour dîner.

- Bien sûr... De mon côté je vais faire mon maximum pour rerendre le manoir habitable.

- Ne vous bilez pas trop... Cinq années sur une île déserte vous font relativiser sur beaucoup de choses. Croyez moi, ce 25 m² est un paradis quand on a squatté des cavernes.


© Halloween





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Je suis
Oliver Queen


MessageSujet: Re: Résurrection    Lun 28 Nov - 21:12



Résurrection




Bill Murray avait vécu un jour sans fin... Pour ma part, c'était de la semaine dont je ne voyais pas le bout. En quelque jour j'étais passé de chômeur a employé de Queen Industries. Et pas à n'importe quel poste qui plus est... Entre ça et les tracasseries administratives, le week-end semblait encore lointain.
En principe, notre compte en banque se remplirait ce soir... Pour le déménagement c'était une autre histoire. Je devais en reparler à Dinah.

Pour l'heure, j'avais décidé de faire une petite visite à Q-Core... Seul cette fois-ci. Je préférais éviter d'avoir Emerson dans les pattes pour me ruiner l'ambiance. J'avais bien réfléchi à mon petit projet et à la manière j'allais présenter ça à l'équipe... Ne manquait plus qu'à être convaincant.

Je pris l’ascenseur pour le 16ème étage, passant la petite porte du département Q-Core. À mon entrée, silence de mort... En dehors de rapides "Bonjour" On pouvait entendre les mouches voler. Hors de question d'avoir cette ambiance de mort dans mon bureau.

- Mesdames et messieurs je suis désolé de vous l'annoncer comme ça... Mais c'est chiant comme la pluie ici. Alors on va faire un jeu. Ça s'appelle "Faîtes comme si Oliver Queen n'étais pas là." Les règles sont dans le nom et c'est extrêmement simple. Plus sérieusement je ne suis pas Emerson... Tant que le boulot est fait je me fiche que vous bavardiez ou fassiez je ne sais quoi. Dernière chose : je licencie le premier qui m'appelle "Monsieur Queen". Capito ?

Passé cette rapide mise au point, l'ambiance semblait s'être un peu détendue. Maintenant nous pouvions passer aux choses sérieuses.

- J'ai commencé à réfléchir à un petit projet hier... Quelque chose d'intéressant sur lequel nous pourrions bosser. Actuellement, les forces de sécurités du monde entier emploi majoritairement des armes létales, le moindre vigile à un 38 dans un holster. C'est regrettable et inutile... Je veux que Q-core change ça. Réfléchissez à tout ce qui peut vous venir en tête pour neutraliser un type dangereux sans le blesser.

Le dénommé Jackson, le bricoleur du groupe, pris la parole... Il n'avait pas l'air convaincu.

- Mais mons... Euh Oliver, l'armée n'aura que faire de tels dispositifs. Et je doute que des services d'ordre ait les moyens de...

- Jackson... Dois-je vous rappeler l'objectif de Q-core ? Essayer, expérimenter. Pour le moment on a pas d'obligation de résultat et on va en profiter. Alors Go ! Réunion à midi pour les premières idées. Premiers prototypes en fin de journée...

- En fin de journée ? Vous nous prenez pour qui là ?! Flash ?!

- Qui ça ?

- Oh un gars de Central City... Bref. Arrête de chouiner Jax et au boulot !

Et nous avions travaillé... Rapidement, je les avais orienté sur des armes à projectiles style arbalète. Ce serait plus facile à adapter sur mon propre matos. Et puis cela offrait plus de possibilité qu'un pistolet. À la fin de la matinée, trois idées avait été retenues. L'éléctrocuteur, le gaz et la sonique... D'autres projets avaient été reportés à plus tard faute de moyens disponible.

- Pour le voltage de l'éléctrocuteur mollo... Si on pouvait essayer de faire un peu plus soft que les taser c'est pas plus mal.

- Le problème de la technologie du Taser ne vient pas tellement de son voltage mais de l'utilisation par les forces de l'ordre malheureusement... Les consignes de sécurité ne sont pas toujours suivies à la lettre. Parfois on peut aussi tomber sur une personne cardiaque et ça aussi c'est... Pas terrible.

- Je vois...

Dès qu'on rentrait dans l'aspect technique j'étais complètement largué. Je ne pouvais qu'écouter et suivre religieusement tout ce qu'on me disait. Une position assez dérangeante quand on été chef...

À la fin de la journée, trois prototypes de chaque avait pu être réalisé. On y était resté jusqu'à dix-neuf heure mais ça en valait la chandelle et on était plutôt fiers de notre boulot...

- YES ! On l'a fait ! J'arrive pas à y croire !

- C'est du beau boulot les gars ! J'en garde une de chaque pour montrer ça au grand manitou... De mon côté j'emmène quelques devoirs à la maison. Je prends ce qui reste pour un test, je vous donnerai mes premières observations demain !

Jax et Naomi levèrent un sourcil... Ils n'avaient pas l'air convaincu le moins du monde par ce que je venais de dire. Pourtant c'était la stricte vérité. Enfin... Plus ou moins. Disons que j'avais omis certains détails.

- Pourquoi chez vous ? On ne peut pas faire ça ici à Q-Core ?

- Oh... j'ai un arc et des flèches chez moi. Et beaucoup d'espace... Bref tout ce qu'on a pas pour réaliser les tests ici.

- Ok... C'est vous le patron.

Je pressentais que mon explication ne les avait pas entièrement satisfait mais du moment qu'ils lâchaient l'affaire ça me suffisait. J'attendais le bon moment pour sortir le costume de Green Arrow de la naphtaline et c'était l'occasion rêvée ! Il me tardait de tester mes nouveaux jouets !


© Halloween









Revenir en haut Aller en bas

avatar
Je suis
Oliver Queen


MessageSujet: Re: Résurrection    Mar 29 Nov - 10:51



Résurrection




Je devais bien le reconnaître, être Green Arrow avec du bon matériel c'était le pied ! Durant une semaine, j'avais eu l'occasion de tester pléthore de gadgets conçus par la petite équipe de Q-Core. Débarrassé de la contrainte de faire un tir impeccable pour ne pas blesser mes adversaires, les choses étaient devenues un peu plus simples qu'à l'accoutumé...

Actuellement, mon arsenal se composait des trois flèches produites la semaine dernière et de quelques nouveautés sympathiques telles que la flèche assommante (avec un bout en caoutchouc rigide, idéal pour assommer discrètement un ennemi), la flèches de diversion (muni d'un dispositif sonore attirant l'attention et d'un gaz assomant) et un petit bricolage de mon cru : la flèche explosive. Elle était certes bien plus rudimentaire que le reste de mon équipement, j'étais loin d'avoir les compétences de Jax, mais ça faisait bien le boulot.

Et tout cet attirail n'était pas de trop quand on opérait dans les Glades. Depuis l'arrivée des Gothamites dans la zone, c'était l'effervescence côté criminels... Et les forces de sécurités dépêchées par le maire était trop peu entraînées ou nombreuses pour gérer une telle situation.

Petit à petit, le "mythe" de l'archer vert prenait de l'ampleur... La presse locale commençait petit à petit à parler de moi, et un journaliste télé avait même réussi à me filmer en pleine action.
Peut-être qu'en d'autres temps mon arrivée aurait été davantage controversée, mais vu le contexte, beaucoup saluaient l'arrivée d'un justicier en ville. Bien sûr, il y avaient toujours des pinces sans rires comme Emerson pour trouver à y redire, mais ils étaient globalement minoritaires.

C'est tout fier de moi que je passais ce matin la porte de Q-Core, plongé dans mes rêveries super-héroïques... Je ne tardais pas à constater que le bureau était étrangement vide. Personne ?
Je commençais à chercher partout, y compris dans l'atelier qui était étrangement plongé dans le noir. Avant même que je ne comprenne ce qu'il se passait, la porte s'était verrouillée derrière moi et les lumières s'étaient allumées. Naomi et Jax m'attendaient.

- Dis donc Queen, t'as pas un truc à nous dire ?

Elle avait son ton accusateur des mauvais jours... Et malheureusement, je commençais à comprendre de quoi il s'agissait.

- Naomi... De quoi tu parles là ?

Elle sortit le dernier Daily Star et vint me le mettre devant le nez... On parlait de Green Arrow en première page.

- Tu pensais pouvoir nous prendre pour des débiles longtemps ?! On a vu le reportage à la télé hier ! Tu croyais vraiment qu'on ne reconnaîtrai pas le matériel qu'on a bricolé ensemble ?!

Voilà un point auquel je n'avais pas songé... Comme d'habitude, la presse télévisée était la source de mes ennuis.

- Allons Naomi qu'est ce que tu vas t'imaginer... ?

- N'essayes même pas de nier ! Entre tes absences inexpliquées, tes explications foireuses et ta carrure d'haltérophile on sait tous qui se cache sous la capuche de "Green Arrow" ! J'ai fait des petites recherches sur toi... J'ai du creuser j'avoue mais on parlait déjà d'un mystérieux archer dans un Gotham Globe du mois dernier. La photo est floue mais on reconnait bien ton costume atroce !

Bon il avait été fait avec les moyens du bord mais c'était tout de même un peu vexant...

- Sérieusement Oli... Ce costume est hideux, on dirait que tu as pêché certains trucs dans un magasin de déguisements...

À ce point là, je n'osais même plus lui dire qu'il avait parfaitement raison... Je comprenais mieux pourquoi personne ne m'avait pris au sérieux à Gotham.

- Même Superman a plus de classe que toi, et venant d'un type qui s'habille en bleu et rouge c'est un peu vexant... Mais passons !  Pourquoi tu ne nous a rien dit ?!

- Tu croyais sérieusement qu'à mon arrivée à Q-Core j'allais vous lâcher un truc pareil ? On se connaissait à peine ! Et je ne veux pas impliquer de civils là dedans, c'est trop risqué.

- Le fait est que... Tu nous as déjà un peu impliqué. En réalité je parie que tu n'avais pas l'intention de présenter notre boulot à Emerson ?

- Je ne sais pas trop... Disons que j'improvisais au fur et à mesure.

La situation aurait fini par devenir compliquée. Il avait raison, je n'en aurais jamais parlé à Emerson... Et le vieux bouc allait sûrement finir par se demander ce qu'on faisait de nos journée.

- Sérieusement Oli... On est fier de ce que tu fais. On se plaint toujours que les richards s'en balancent des pauvres et des problèmes des autres... Que tu mettes tes moyens au service des défavorisés on trouve ça formidable. Tu nous en aurais parlé on aurait été ravi de t'aider...

- Jax... Naomi... J'avais mes raisons. Peut-être que j'aurais fini par vous avouer... Le fait est que vous êtes bien plus malin que moi et que vous m'avez devancé. Si ce que je fais vous parle... On peut continuer à bosser là dessus ensemble. Mais ce sera en plus de Q-core. Et je vous préviens de suite, c'est du bénévolat.

- Qu'est ce que t'en dit Jax... ?

- Ça semble être un deal honnête. En arrivant ici, je m'étais plus ou moins résigné à ne rien faire de très excitant... C'est pas la vie dont on veut quand on est gosse, mais on a tous besoin de bosser et la réalité nous rattrapes. Tu nous donnes l’opportunité de faire plus et de le faire pour les autres : je peux pas laisser passer ça...

Ce genre de discours avait à mes yeux dix fois plus de valeur que les débats des grosses-têtes et des politicos qui s'interrogeaient sur la légitimité de mon combat. Ils avaient des tripes et de la cervelle... Des alliés rêvés pour un gars comme moi.

- Alors c'est entendu... On commence par quoi ?

- D'abord tu te vas te grouiller de nous trouver un nouveau projet sur lequel bosser pour pas se faire buter par Emerson qui attend certainement un compte rendu de résultat... Quant à nous on t'as concocté un petit truc. Jax ?

- Quand tu as commencé à parler de ton projet de sécurité j'ai commencé à réfléchir à un truc... Une protection légère, plus discrète et pratique que les gilets pare-balle.

Il ramassa un étrange vêtement noir qui trainait sur son atelier. C'était assez indescriptible, je n'avais rien vu de tel avant...

- C'est un mix de plein de chose... Mais le plus important, c'est la fibre de Kevlar qui le compose. Ça arrête facilement les couteaux et les balles de petit calibre mais c'est deux fois plus léger. La liberté de mouvement est accru, le poids abaissé.
Et si tu veux il existe aussi en colori vert...


- Incroyable ce truc... Tu permets que je teste ?

J'attrapais un ciseau à bout pointu, commençant à asséner des coups vigoureux sur le vêtement noir. Pas une seule trace d'impact.

- J'avais abandonné, ça coûte une fortune à produire et le département R&D m'avait juste autorisé un prototype.

- Pas de problème, tu auras les fonds qu'il te faut ne te soucies plus de ça.

Ce fut au tour de naomi de prendre la parole...

- J'ai aussi un cadeau pour toi... Ce n'est qu'au stade de projet mais je pense pouvoir produire un prototype bientôt. "Un ordinateur posé sur ton nez" : C'est le premier projet sur lequel j'ai bossé en arrivant ici... C'était bien avancé et puis tu es arrivé et j'ai laissé mon taf en plan. En pratique ça peut s'adapter sur des lunettes... Ou un masque en bricolant un peu. Tu auras accès à internet en temps réel et ça m'offrira la possibilité de pirater du matériel depuis mon bureau pour peu que tu sois proche d'un terminal informatique. C'est une connexion sans fil donc c'est pas optimal mais avec la meilleur hackeuse de tous les temps à tes côtés ça devrait le faire ! J'ai pensé à te rajouter toute une panoplie de scanner mais c'est encore à l'étude...

En les entendants parler de tout ça je me mis à sourire. Matériel high-tech, gadget, informatique... Green Arrow 2.0 était né.


© Halloween





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Je suis
Oliver Queen


MessageSujet: Re: Résurrection    Ven 2 Déc - 15:31



Résurrection




1 semaine plus tard ~

- Oli, un groupe de trois gorilles qui arrivent juste au nord...

Manquait plus que ça... En même temps qui aurait pu soupçonné qu'un bieux bâtiment comme celui-ci pouvait abriter un système de laser à infrarouge ? Tant pis pour moi, la prochaine, j'activerais la vision thermique sur mon masque...
Pour l'heure je devais surtout penser à me tirer de là !

- Naomi mon chou, dis moi que tu as une sortie pour moi...

- Une grille de ventilation à 50 mètre devant toi, couloir est ! Dépêche toi, ils seront sur toi dans moins de vingts secondes.

bon ça va allait être tendu mais j'avais connu pire situation... Pas le temps de faire dans la dentelle. Deux flèches explosives à faibles charges me permirent de venir à bout de la grille. Le temps que ces bonobos comprennent par où j'avais pris la poudre d'escampette je serais loin...

- Il est dans les conduits ! Feu à volonté !

Poissard un jour, poissard toujours semblait-il : aucun gadget hi-tech du monde n'aurait su changer ça. Mais même avec ma guigne habituelle, je trouvais étrange qu'ils m'aient grillés aussi vite...

- Ils doivent avoir des capteurs dans les conduits, la sécurité t'auras détectée.

- Bordel Jax, tu pouvais pas me le dire avant ?!

- T'es marrant toi ! T'étais censé t'introduire dans un vieil immeuble pourri à la base, pas dans un truc mieux sécurisé que fort knox !

Sur ce coup là il marquait un point... Dénicher la pègre de Star City était simple d'habitude mais là j'avais clairement tapé un peu haut. Leçon à retenir pour plus tard : ne jamais se dire que ce sera facile et toujours s'attendre au pire.

Évitant de justesse les copieuses salves de mitraillettes, je pris la première porte de sortie qui s'offrait à moi en descendant un conduit vertical... Néanmoins le courant d'air ascendant que je sentis en l'empruntant me fis aussitôt changer d'avis. Stoppant ma chute avec un grand écart, je n'étais plus qu'à 10 m des pales de la ventilation... Cerise sur le gâteau j'étais en panne de flèche explosives et IEM... Je n'en avais pas prévu en quantité suffisante. Pour s'introduire dans un vieux building délabré, je m'étais dit que je n'en avais pas besoin en grand nombre.

- Naomi !!! Pirates leur système et coupe cette putain de ventilation ! Vite !!

- Ok ok... Ça va me prendre quelques secondes...

Ce furent les secondes les plus longues de ma vie... Bordel, survivre à la ligue, à l'Epouvantail et à Arkham City pour finir comme ça... Ça c'est qu'on appelait une mort à la con !

- Qu'est ce que tu fous Naomi  ?!

- Ça viens, ça viens... Eeeeeeeeeeet... Voilà !

Je finis ma descente, passant entre l'interstice des pales qui me bloquaient le chemin. La nuit était plutôt fraîche, mais j'étais malgré tout ravis d'être dehors. Une petite victoire, même si j'avais sacrément merdé dans ce foutu immeuble...

- C'est mort pour ce soir les gars... Et à mon avis, ils vont sûrement pas se priver de renforcer la sécurité. On l'a dans le cul pour espérer revenir ici.

- Alors qu'est ce  qu'on fait ?

- Pour le moment on abandonne et on cherche d'autres pistes sur ce fameux "gros coup"... On a essayé de retourner la grosse pierre avant les petites et ça nous a coûté cher.

Je consultais l'heure sur mon masque-ordinateur... 22h15. Et moi qui avait dit à Dinah que ce serait du vite plié... J’espérais qu'elle ne se faisait pas trop de mauvais sang.

- Vous pouvez débaucher, je ne repasse pas par Q-Core ce soir... Je suis déjà en retard pour le dîner !

- Ok grand manitou, ne fait pas attendre ta régulière. On éteint les lumières en partant !

- Ah ah ! Y'a intérêt Jax ! Je coupe la connexion ! Green Arrow, terminé.



© Halloween





Revenir en haut Aller en bas
 

Résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Samaël,EX-Démon de l'Etoile Céleste de la Résurrection
» |SCÉNAR| Résurrection.
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Résurrection... CB is back !
» Résurrection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Chronicles - RPG BATMAN :: Queen Industries-